Si vous avez des enfants, vous avez des dégâts. Et même si maintenir votre maison propre et rangée est parfois un défi, ce n’est pas impossible.  

La clé est d’aider les enfants à se sentir comme une partie de la solution, plutôt que du problème. Au-delà des corvées classiques, comme faire la vaisselle et la lessive, les tâches quotidiennes peuvent enseigner d’importantes leçons de vie, comme le sens des responsabilités, l’estime de soi et le travail d’équipe.

Il y a plus. Selon une recherche subventionnée de Harvard, les gens qui font plus de tâches ménagères pendant l’enfance sont en fait plus heureux dans la vie.

Toutefois, malgré les points positifs, il y a des précautions à prendre. De nombreux produits nettoyants conventionnels sont remplis de toxines nocives. Chez Norwex, notre Mission mondiale est d’améliorer la qualité de vie en réduisant radicalement les produits chimiques dans nos maisons. Vous pouvez vous sentir bien en sachant que tous nos produits partagent un même objectif : faire de votre maison et de la planète Terre des endroits plus sûrs et plus sains.

Alors allez-y. Recrutez les enfants. Les études montrent qu’une solide éthique de travail est l’un des plus importants facteurs de réussite à l’âge adulte. Les corvées quotidiennes sont un excellent point de départ, puisqu’elles instaurent des comportements positifs qui peuvent durer toute la vie.

Voici cinq façons d’inciter les enfants à vous aider dans la maison – et avec un peu de chance, ils vont aimer ça.

  1. Mettez en avant le facteur divertissant.
    Vous vous souvenez des chasses au trésor? Utilisez la même idée pour que les enfants collectent les articles éparpillés dans la maison. Premièrement, dites-leur de ramasser tout ce qu’ils peuvent porter sur eux. Ensuite, tout ce qu’ils peuvent manger. Et enfin, tous les objets avec lesquels ils peuvent jouer. L’enfant qui range le plus d’articles au bon endroit remporte la chasse.

    Mettez de la musique et faites du ménage une fête dansante. Le défi est de terminer une tâche avant la fin de l’une de vos chansons préférées. Aussi, vous pouvez utiliser l’esprit compétitif de vos enfants en mettant une minuterie. S’ils n’ont pas de frères et sœurs avec qui faire la course, ils peuvent faire la course contre la montre.

    Les enfants aiment aussi jouer la comédie. Créez une fausse compagnie de nettoyage, faites-leur porter des chapeaux, tabliers, gants en caoutchouc et outils de nettoyage. Les parents seront les clients reconnaissants.

    Ou faites un projet de bricolage consistant à décorer un panier de nettoyage. Les enfants pourront l’utiliser pour ranger des fournitures sûres et durables, comme notre Linge à fenêtre fantaisie de série limitée hérisson. La magie de la microfibre permet de polir facilement le verre et les surfaces brillantes, sans produits chimiques ou produits nettoyants.

  2. Procurez-vous un ami douillet pour nettoyer.
    Il est difficile de résister à cette petite bête toute mignonne – surtout qu’elle est adaptée aux enfants et écologique. Personne ne dira le contraire, le ventre en douce microfibre de notre Mitaine pour épousseter hérisson de série limitée attire et retient la poussière et les allergènes comme un aimant. Parallèlement, la technologie exclusive BacLock® dans ces deux produits est conçue pour empêcher les odeurs bactériennes et la moisissure dans le textile – ces produits sont donc prêts à être utilisés encore et encore, ce qui signifie que vous devez les lessiver moins souvent.

    Écoutez Amy Cadora, Directrice de la Marque et de la Mission, expliquer comment fonctionne le BacLock.

    Mieux encore, vous pouvez profiter profiter d’économies spéciales sur notre Mitaine pour épousseter et notre Linge à fenêtre de série limitée hérisson pendant le mois de septembre. Votre portefeuille – et la planète – vous remercieront.

  3. Plus vous commencez tôt, mieux c’est.
    Les jeunes enfants veulent naturellement tout faire comme les grands – c’est pour cela que les tout-petits adorent aider. Commencez par des tâches simples – ramasser les jouets, presser les boutons sur la laveuse ou trier les chaussettes.

    « Lorsque vous enseignez une compétence, montrez d’abord comment faire, ensuite faites-la avec l’enfant, et enfin il la fait tout seul », selon Katherine Reynolds Lewis, éducatrice parentale et auteure du livre « La bonne nouvelle concernant les mauvais comportements ».

    Faites-en un travail en famille. Travaillez côte à côte. Les enfants de tous les âges sont aussi plus à même de s’approprier leur travail lorsqu’il s’agit d’un effort de groupe et qu’ils ont leur mot à dire dans le processus d’organisation.

  4. Soyez spécifique.
    Pour les enfants plus jeunes, « Ranger sa chambre » peut être écrasant. Vous aurez de bien meilleurs résultats en disant quelque chose comme « Mets tous les blocs dans le bac. » Vous pouvez aussi jouer au jeu de l’arc-en-ciel – choisissez une couleur et demandez ensuite à l’enfant de ramasser et ranger tout ce qui a cette couleur.

    Remplacez « tout est en désordre » par des tâches plus petites et plus faisables. Définir une période de temps est aussi une bonne idée, surtout pour les enfants plus vieux qui pourraient se concentrer sur d’autres choses. Un délai limite tangible – comme avant que leurs amis arrivent ou avant la fin de la fin de semaine – ne laisse pas de doute quant aux attentes.

    Des listes simplifiées peuvent faire une immense différence. Gardez-les courtes et détaillées, où chaque tâche est faisable dans une courte période de temps. Utilisez aussi des aides visuelles. Dites aux enfants de mettre des étiquettes ou de dessiner des images de ce que contient chaque boîte, tiroir, bac ou contenant. Ces indices peuvent les aider à comprendre des concepts plus larges en offrant des objectifs clairs et faciles à atteindre.

  5. N’attendez pas la perfection.
    Naturellement, vous voulez fournir des instructions. Mais une fois que vous montrez à vos enfants comment réaliser une tâche, faites de votre mieux pour lâcher prise. Le micro management peut être démotivant et décourager les enfants d’essayer quelque chose de nouveau.

    Dans votre sandwich, intégrez toujours des tranches d’éloges entre les tranches de critiques. Commencez par dire aux enfants qu’ils ont bien fait, ensuite faites de vos remarques des suggestions, plutôt que des critiques. Évitez aussi de refaire leur travail. Cela peut envoyer le message que ce qu’ils ont réalisé n’était pas assez bien.

Enfin, soutenez et encouragez-les, même pour les exécutions moins réussies. En fin de compte : Faites la paix avec l’imperfection.

Resources: