7 conseils pour empêcher le développement des bactéries dans les serviettes

Ce n’est pas une pensée agréable, mais en fait, les linges de cuisine quotidiens communs peuvent être l’un des endroits les plus probables de votre maison où les bactéries intestinales se cachent.

Bactéries intestinales? On les trouve naturellement chez les êtres humains et les animaux. Mais certaines souches vivant dans les animaux peuvent provoquer des réactions ou maladies chez les humains y étant exposés.

En fait, une étude de L’Université de l’Arizona, publiée en 2014 dans Food Protection Trends a découvert deux types spécifiques de bactérie intestinale dans les linges de cuisine étudiés:

  • Le coliforme, souvent responsable des épidémies d’empoisonnement alimentaire, a été détecté dans 89 % des linges testés dans cette étude.
  • La bactérie E. Coli, pouvant être trouvée dans les fruits crus, poissons et viandes crus, produits laitiers crus et eau non traitée a été trouvée dans 25,69 % des linges étudiés.

Beurk, n’est-ce pas? Mais la raison pour laquelle de telles bactéries, ou d’autres peuvent prospérer dans les linges et torchons de cuisine est simple : elles se développent mieux dans les endroits chauds, humides et sombres – exactement le type d’environnement créé dans un linge, un torchon ou même une éponge humide, étant réutilisé avant d’avoir complètement séché.

Les serviettes de bain aussi?

Oui, tout comme dans la cuisine, les conditions de chaleur et d’humidité de la salle de bains peuvent aussi favoriser le développement de bactéries dans les serviettes de bain et essuie-mains, ainsi que les débarbouillettes.

Voici ce qui se produit

  • Les linges et torchons ramassent les bactéries pendant la préparation du repas, comme lorsque vous essuyez le jus d’une viande crue.
  • Même lorsque vous rincez le linge ou le torchon, les bactéries peuvent rester et commencer à se reproduire dans cet environnement humide.
  • Les bactéries peuvent ensuite être transférées du linge ou du torchon humide à vos mains ou aux autres surfaces avec lesquelles elles entrent en contact.
  • Les bactéries peuvent pénétrer votre corps à travers des égratignures ou abrasions de la peau – ou même lorsque vous essuyez vos yeux, votre nez ou votre bouche avec vos mains après avoir utilisé le linge.

Bien que votre corps puisse combattre la plupart des bactéries y ayant pénétré, pour certaines, ce n’est pas toujours le cas. Avec certaines souches de E.Coli par exemple, les symptômes peuvent être vraiment alarmants.

Comment aider à éloigner les bactéries

Suivre de bonnes habitudes d’hygiène aidera à éloigner les bactéries nocives de votre famille. Par exemple, il est important de bien laver vos mains avant, pendant et après la préparation du repas. Bien sûr, il faut aussi bien les laver après chaque visite à la salle de bains. Voici d’autres conseils pour réduire l’éventualité d’un contact avec des bactéries nocives:

  1. Faites attention de ne pas essuyer vos mains sur le même linge ou torchon de cuisine que vous utilisez pour essuyer les comptoirs.
  2. Séchez toutes vos serviettes à l’air libre après chaque utilisation, et ne placez pas de serviettes humides dans le panier à linge.
  3. Assurez-vous que chaque membre de la famille utilise sa propre serviette de bain, surtout si l’un d’entre eux est malade.
  4. Si un linge ou une serviette commence à sentir, lavez-la immédiatement.
  5. Lavez les serviettes de bain tous les trois ou quatre jours ou au moins une fois par semaine.
  6. Lavez les linges et torchons de cuisine plus souvent, surtout s’ils sont en contact avec de la viande crue ou du jus de viande.
  7. Lavez toujours les linges et serviettes dans une eau tiède à chaude, au moins 130°F/54°C.

Enfin, songez à utiliser les Torchons et Linges de cuisine Norwex, les EnvirSponges, ainsi que nos Serviettes de bain et Essuie-mains. Tous contiennent l’agent antibactérien de micro argent BacLock®. Les propriétés autopurifiantes du BacLock aident à empêcher la croissance d’odeur bactérienne et de moisissure et de mildiou dans le produit. Les serviettes et linges de microfibre Norwex sont aussi très légers, ils sèchent donc rapidement, empêchant ainsi un peu plus la croissance de bactéries.

Saviez-vous que?

Même les essuie-tout peuvent abriter des bactéries. En 2011, des chercheurs de l’Université de Laval au Canada ont trouvé des bactéries dans les six marques d’essuie-tout qu’ils ont testées.

Ressources: